hôpital de Ploërmel

Ça s’agite à l’hôpital de Ploërmel

Dernièrement, il a été constaté à l’hôpital de Ploërmel, des agissements non éthiques qui pourraient nuire à son intégrité. En effet, dans la soirée du 1er septembre, force a été de constater que les chargés de garde en chirurgie n’ont pas tenu leur rôle. Personne n’assurait la veille dans le service ce jour-là. Ceci était vraisemblablement une décision de la direction dudit centre hospitalier.

Cette disposition est dans le sillage des autres décisions qu’on pourrait qualifier de curieuses. En effet, ce mardi 1er septembre a vu entrer en vigueur la suspension des gardes nocturnes en chirurgie orthopédique. Le projet d’arrêt des gardes de nuit en chirurgie viscérale a également vu le jour. Aussi, les analyses au laboratoire de Ploërmel devraient être interrompues, et la cuisine centralisée sur Saint-Avé.

Le Collectif de Santé du Pays de Ploërmel réagit

Les nouvelles dispositions en vigueur à l’hôpital Alphonse Guérin n’ont pas manqué d’interpeller le Collectif Santé du Pays de Ploërmel qui a décidé de réagir. Il estime que cette décision pourrait porter préjudice au SAMU. Ainsi, au lendemain de ce constat, cette association, constituée de quelques habitants de la commune, a manifesté pour exprimer son désarroi vis-à-vis de la situation du Centre Hospitalier. Le Collectif se donne d’ailleurs la responsabilité d’être le porte-parole du personnel de l’Hôpital qui a du mal à exprimer ses tourments.

Cette association a pris la résolution de saisir le Groupement Hospitalier de Territoire Brocéliande Atlantique et l’Agence Régionale de Santé. Pourtant, en amont, les Directeurs de ces organisations, à travers des déclarations, ont tenu à apaiser le public. Seulement, au regard de la situation de l’hôpital, leurs propos n’ont pas assez de crédibilité aux yeux du Collectif Santé de Ploërmel qui s’attribue un rôle de médiation entre l’Hôpital et la communauté.

En gros, le Collectif n’épouse pas la politique de gestion de l’actuelle Direction de l’hôpital. Il dénonce le fait que la priorité de la Direction soit l’économie de l’établissement et non la santé des citoyens, pointant ainsi du doigt l’insuffisance du plateau technique de l’hôpital.

Pour une gestion plus adéquate de l’hôpital, le Collectif Santé de Ploërmel revendique des changements au niveau de la direction de la structure. Pour ce faire, l’association souhaiterait que le conseiller municipal de la commune en la personne de Jean-Michel Barreau intègre le conseil d’administration. Celui-ci étant parallèlement le vice-président de Ploërmel Communauté. Par ailleurs, le collectif s’active en coulisses afin de mettre en œuvre, dans les mois à venir, des opérations visant d’une part à sensibiliser le public, et d’autre part à améliorer l’état de l’hôpital de Ploërmel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *