abus-smartphone-psychologie

L’abus du smartphone peut être dangereux pour la santé



Le smartphone est devenu un outil indispensable dans notre quotidien. Cet outil de communication procure bien des avantages, mais peut être un réel danger pour la santé s’il n’est pas utilisé correctement.

Le smartphone nocif pour la santé

Ce sont les résultats d’une étude menée par une équipe de chercheurs australiens. Au terme de cette enquête, il est prouvé que l’utilisation abusive du smartphone peut provoquer la monophobie. Il s’agit de la crainte de perdre son téléphone. Un trouble de comportement qui peut être dangereux pour soi-même et pour l’entourage.

Selon ces scientifiques, la monophobie qui vient de « no mobile phone phobia », se caractérise par la crainte excessive de se retrouver sans téléphone. Cette affection touche encore plus de monde que ce qu’il en paraît. Elle est également nocive pour le mental de la personne concernée et pour sa santé physique.

L’étude qui est parue dans la International Journal of Environmental Research and Public Health a porté sur 2 838 participants. Sur 99,2 % des patients, les chercheurs ont décelé des formes de monophobie. 8/10 des participants présentaient des troubles modérés tandis que 13,2 % de la population étudiée étaient déjà à un niveau avancé.

Selon les chercheurs, les patients qui ont atteint les niveaux sévères peuvent présenter des comportements dangereux. Il est constaté que 43 % du panel passaient des heures au téléphone. Ce qui entraîne, à la longue, de gros risques de dépendance problématique.

Les plus concernés par le phénomène sont les jeunes âgés de 18 à 25 ans. Ces derniers sont à un stade avancé de l’affection avec une forte dominance chez les hommes. Ceux-ci utilisent deux fois plus leur téléphone que les femmes. Ceux atteints de monophobie sont également enclins à faire usage de leur téléphone même dans les lieux interdits.

Les résultats de l’enquête prouvent que la crainte d’être séparé de son smartphone peut amener certaines personnes à une dépendance de ce dernier. Les personnes atteintes de monophobie utilisent dangereusement leur appareil, ce qui peut nuire gravement à leur santé. Cette utilisation abusive peut conduire à un comportement antisocial et une imprudence.

Il faut remarquer que l’Australie est l’un des pays qui comptent un grand nombre d’utilisateurs de smartphone. Cet appareil s’est vendu à plus d’un milliard d’exemplaires dans le monde en 2014. Depuis lors, les chiffres n’ont cessé de grimper, avec l’arrivée des modèles d’entrée de gamme. En France, son utilisation connaît un taux de croissance qui avoisine les 100 %.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *