rhume

Quelques conseils en cas de rhume

Mieux vaut soigner sérieusement un « nez bouché », si l’on ne veut pas qu’il se complique en sinusite.

Qu’est-ce qui provoque le symptôme du nez bouché ?

Le nez bouché résulte du rhume (appelé aussi « rhinite » ou « rhino-pharyngite »), une inflammation de la muqueuse nasale provoquée par un virus ou une allergie. Un rhume s’estompe en 3 à 5 jours et guérit spontanément en 10 jours. Il peut s’aggraver (fièvre, fatigue, maux de tête) et se transformer en sinusite, c’est-à-dire en inflammation des sinus (les petites cavités creusées dans les os du visage, sous les orbites des yeux et au-dessus des sourcils). Il existe des sinusites « aiguës », consécutives à un rhume, un état grippal ou une infection bactérienne, et des sinusites « chroniques », qui durent plus de trois mois et peuvent avoir pour origine une infection dentaire, une anomalie nasale, une maladie de la muqueuse respiratoire en rapport avec une allergie, de l’asthme, la pollution…

Comment éviter d’avoir le nez bouché ?

Pour ne pas attraper ou transmettre un rhume, il faut éviter de côtoyer des personnes enrhumées, fuir les facteurs d’allergie quand ils sont connus (pollens, acariens…), se laver préventivement le nez avec du sérum physiologique ou de l’eau de mer, hydrater les pièces de son logement avec des humidificateurs, etc…

Comment soigner un nez bouché et éviter une sinusite ?

Pour enrayer rapidement un rhume, un adulte doit se moucher correctement avec des mouchoirs jetables, boire abondamment et surveiller sa température. Il faut également éviter de prendre l’avion, faire de la plongée sous-marine, aller à la piscine, fumer et prendre des médicaments spécifiques anti-rhume sans prescription médicale. Il est par ailleurs essentiel de traiter les allergies et les caries ou abcès dentaires qui sont souvent la cause de sinusites chroniques. Pour soigner un bébé qui a le nez bouché, il faut lui laver le nez plusieurs fois par jour avec du sérum physiologique ou une solution à base d’eau de mer, le moucher avec un mouche-bébé pour évacuer les sécrétions, le faire boire fréquemment et surveiller la fièvre… En cas de température élevée et prolongée, une visite chez le médecin s’impose.

Que fait-on si le rhume s’est transformé en sinusite ?

Le médecin pourra prescrire un traitement local sous forme de pulvérisation ou aérosols pour liquéfier ou désinfecter les sécrétions nasales, voire un traitement général à base d’anti-inflammatoires ou d’antibiotiques en cas de surinfection bactérienne, heureusement rare. Face à une sinusite sévère ou traînante, il faut parfois recourir à des examens complémentaires radiographiques et bactériologiques, parfois à un geste chirurgical sur les sinus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *