emdr-sante-phobie-angoisse

Santé : Qu’est-ce que l’EMDR et comment le pratiquer ?



Parfois, les vicissitudes de la vie nous plongent dans une morosité excessive. Quand l’événement survenu est d’une certaine gravité, il nous est presque impossible de faire fi du traumatisme vécu. S’il existe diverses solutions pour nous aider à ne plus broyer du noir, elles se révèlent souvent inefficaces. Heureusement qu’existe l’EMDR, une thérapie dont l’efficacité aura été reconnue à l’unanimité par ceux qui l’ont expérimentée. Que signifie EMDR et comment le pratiquer ? C’est l’occasion de tout savoir. C’est parti !

Que faut-il entendre par EMDR et comment fonctionne-t-il ?

Eye Movement Desensibilisation and Reprocessing, l’EMDR signifie en français la désensibilisation et le retraitement (de l’information) par les mouvements oculaires. C’est une thérapie qui a été conçue par Francine Shapiro aux États-Unis en 1987. 

L’EMDR a pour but de guérir des événements douloureux ainsi que des traumatismes. Et ce, par des mouvements oculaires faits de droite à gauche.  C’est une solution efficace lorsqu’on envisage soigner des traumatismes psychiques ou guérir d’un accident émotionnel. Ce n’est pas tout, l’EMDR est également utilisé pour soigner les problèmes relatifs à la névrose tels que :

  • L’état dépressif 
  • La phobie
  • L’angoisse

Le principe de l’EMDR repose sur les mouvements oculaires qui devront être faits de droite à gauche. Comme vous le pensez, les mouvements sont d’une importance capitale dans le processus de réussite de la thérapie. Ce sont eux (les mouvements oculaires) qui assurent le rôle de « gestionnaire neurologique de la mémoire » chez le patient.

C’est en effet le mouvement des yeux de droite à gauche qui crée la stimulation de la zone cérébrale dans laquelle sont stockés les souvenirs des traumatismes et les émotions. Une stimulation qui permettra à la personne ciblée de guérir de son mal.  C’est ce balaye des yeux qui permet la guérison. Car en réalité, il permet au cerveau et donc à la personne concernée, de faire une dissociation entre le souvenir qui crée le traumatisme et l’émotion. De sorte à permettre que l’émotion ne cause plus de la souffrance. Le souvenir de l’événement demeure certes mais la négative émotion qui y était collée disparaît.

Comment pratiquer l’EMDR ?

Pour vous soigner grâce à la désensibilisation et le retraitement de l’information (EMDR), vous aurez d’abord besoin d’un spécialiste du domaine si vous ne souhaitez pas le pratiquer en auto-thérapie.  

Si vous choisissez l’option d’aller voir un spécialiste, il faudra vous déplacer. Mais pour aller où ? La réponse est simple. Vous avez le choix entre deux lieux. Vous irez soit dans un lieu hospitalier ou carrément dans un cabinet.

Qu’il s’agisse de l’un ou l’autre de ces deux lieux, il faudra ensuite vous confier à votre thérapeute. Il s’agira de lui dire le type de traumatisme que vous aviez eu et être en mesure de le revivre en image. S’ensuivra les mouvements oculaires de droite à gauche qui seront rythmés par le thérapeute. Et ceci à l’aide d’un bâtonnet ou d’un simple stylo que le patient devra regarder. Cet exercice pourrait durer plusieurs secondes ou minutes et devra se faire sur plusieurs séances.  

Si vous optez pour l’auto-thérapie, c’est aussi simple. Il vous suffira de visualiser mentalement votre traumatisme et de réaliser les mouvements oculaires tels que décrits plus haut.  

Vous êtes à la recherche d’une solution efficace pour gérer vos traumatismes, phobies, angoisses etc ? Pratiquez l’EMDR ! Outre la satisfaction que vous aurez, vous serez à même de gérer vos chocs émotionnels futurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *