yoga-handicap

Yoga et handicap sont-ils compatibles ?

Le Yoga est une activité physique à part entière dont les vertus ne cessent d’être louées. Malgré qu’il soit très apprécié, le yoga nécessite une certaine souplesse et de bonnes capacités physiques. Il ne s’agit pas uniquement de se détendre et de retrouver une paix intérieure, il faut pouvoir étirer ses muscles au maximum pour réaliser certaines postures.

A en croire ces dires, le yoga est uniquement réservé aux personnes ayant de bonnes conditions physiques. Oui, mais il ne faut pas aussi oublier que certains considèrent le yoga comme un traitement naturel contre certains maux. Ainsi, on peut faire du yoga même lorsqu’on est malade. Vient alors la question essentielle : les personnes souffrant d’un handicap moteur peuvent-elles également pratiquer ce sport ? Si avant on vous aurait répondu que non, aujourd’hui, les médecins sont formels, il est tout à fait possible de concilier handicap moteur et yoga.

Yoga : quels sont ses bienfaits ?

Le yoga ne se limite pas à étendre les muscles pour pouvoir perdre du poids. Le principal objectif de cette activité est de retrouver un bien-être intérieur par la méditation. Ainsi, les personnes à mobilité réduite peuvent parfaitement s’y lancer. D’ailleurs, c’est conseillé par certains psychologues dans la mesure où le Yoga permet de mieux accepter sa situation et d’avoir une nouvelle vision de son handicap.

Le yoga est également un excellent allié pour les personnes qui ont des risques d’AVC ou tout autre accident cardiaque. Ce genre de sport est particulièrement efficace contre le stress et contre les pressions du quotidien. Selon certains témoignages, il peut également s’avérer utile pour lutter contre les angoisses et les crises de paniques.

Une pratique ancestrale qui peut aider les personnes en situation de handicap

Le yoga est une forme d’exercice physique originaire de l’Inde. C’est un système de postures, d’exercices de respiration et de méditation.

Le yoga est une pratique ancienne qui existe depuis plus de 5 000 ans. Il a gagné en popularité au cours des dernières décennies, avec plus de 20 millions de personnes qui le pratiquent aujourd’hui.

La pratique du yoga a également connu un regain de popularité auprès des personnes handicapées. Certaines personnes handicapées peuvent ne pas être en mesure de participer à d’autres formes d’entraînement en raison de leur handicap ou de leur manque de mobilité. Le yoga offre une forme alternative d’exercice qui peut toujours être agréable et bénéfique pour eux.

Le yoga peut aider les personnes handicapées de plusieurs façons, car il s’adresse à la fois au corps et à l’esprit ainsi qu’à l’esprit (conscience de soi). Le yoga peut aider à améliorer la force,

Cependant, certaines personnes ont des handicaps qui peuvent les empêcher de faire certaines poses ou de participer au yoga. Yoga et handicap vont-ils de pair ?

Le yoga peut être pratiqué par tout le monde, quel que soit son âge, son sexe ou ses capacités. Il y a des modifications aux poses et aux pratiques qui peuvent aider les personnes handicapées à participer également à la pratique. Le yoga ne consiste pas seulement à étirer et à renforcer les muscles ; il s’agit également de la pleine conscience et de calmer votre esprit.

Certaines personnes handicapées qui pratiquent le yoga trouvent que cela peut les aider à vivre une vie plus épanouissante, mais il y a aussi des défis. Les poses de yoga qui nécessitent équilibre, flexibilité et force peuvent être difficiles pour les personnes handicapées, elles peuvent donc avoir besoin de modifier leurs poses afin de les faire en toute sécurité.

La pratique du yoga présente de nombreux avantages pour les personnes handicapées, telles que la réduction du stress, l’augmentation des niveaux d’énergie et l’amélioration des niveaux de concentration.

Où faire du Yoga ?

Il existe de nos jours des centres de bien-être qui proposent justement du yoga spécifique pour les personnes présentant un handicap, notamment moteur. En utilisant un fauteuil roulant électrique, il devient plus facile d’avoir accès aux bâtiments des centres sans avoir besoin de l’aide d’autrui. Une chose est sûre, dans ces établissements de yoga, les postures à faire sont adaptées à la situation de la personne en situation de handicap. En fonction des cours et du maître, les intéressés peuvent garder ou non leur fauteuil roulant pendant la séance. Le yoga aide à maîtriser son corps et notamment à atteindre la paix intérieure. La première leçon consiste donc à gérer la respiration, une technique qui est apparemment très efficace pour transformer le stress en énergie motrice.

1 réflexion sur “Yoga et handicap sont-ils compatibles ?”

  1. Ping : Quelles activités physiques pour les adultes de 55 à 75 ans - MMT-Fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.