hypnose

C’est quoi l’hypnose ?

Entre les spectacles d’Hypnose, les opérations chirurgicales sous hypnose, et l’hypnothérapie, l’hypnose est aujourd’hui présente dans beaucoup de domaines. Certaines personnes pensent d’ailleurs que ce phénomène et quelque chose d’assez nouveau, c’est mal connaître l’histoire de l’hypnose, une discipline au cœur de la médecine et de la thérapie depuis plus de 200 ans.

L’hypnose était d’ailleurs déjà très présente lorsque Sigmund Freud a créé la psychanalyse, ayant lui-même été fortement inspiré des travaux d’hypnose du Docteur Jean Martin Charcot.

Pour remonter aux prémices de l’hypnose moderne, il faut remonter à la fin du XVIIIe siècle, aux alentours de la révolution française. Une discipline mêlant magnétisme et transe de guérison qui faisait alors fureur dans Paris. Cette discipline s’appelaient alors le magnétisme animal. Très vite, les représentants de cette discipline vont s’affranchir de la partie ésotérique pour créer une discipline totalement rationnelle que l’on va alors nommer Hypnose.

Ainsi, tout au long du XIXe siècle, l’hypnose écrira ses lettres de noblesse avec de nombreux médecins et scientifiques, très loin de l’image mystique qui lui colle à la peau encore aujourd’hui. Très rapidement, l’hypnose va imposer comme une technique de soins psychologiques, elle sera notamment en avance sur le traitement des traumas de guerre, on peut considérer également quelle est l’avant-garde de la psychologie moderne, en effet lorsque Sigmund Freud pratique l’hypnose et qu’il créé la psychanalyse .

À la fin du XIXe siècle, l’hypnose a déjà presque plus d’un siècle d’existence. C’est à partir de la fin du XIXe siècle que l’hypnose moderne va écrire son histoire avec la Thérapie, à travers de grands auteurs comme la B Faria, l’école de Nancy avec ses deux représentants Hippolyte Bernheim et Auguste Liebault, qui finiront d’envisager l’hypnose uniquement à travers des mécaniques psychologiques et commençons à traiter en thérapie de nombreux patients.

Tout au long du XXe siècle, l’hypnose médicale va s’implanter et continuer d’explorer de nombreux champ d’action dans des traitements pour le trauma, les addictions, les dépressions, et nombre de troubles psychologiques. À noter que la France sera au centre de l’émulation autour de l’hypnose, à Paris et en province.

hypnose

Les champs d’application de l’hypnose médicale

Les traumas

La gestion des syndromes poste traumatique est sans doute l’une des plus anciennes applications de l’hypnose médicale, en effet, on n’en retrouve des traces dès le début du XIXe siècle. Encore aujourd’hui elle se révèle particulièrement efficace pour aider à se libérer de certains gros traumas émotionnels.

Les phobies

De nombreuses phobies peuvent gâcher la vie comme la peur des serpents ou des araignées, mais les phobies constituent au-delà une très grande famille, dans laquelle de nombreuses peurs peuvent être classées comme par exemple les claustrophobie, l’agoraphobie et toute la famille des phobies sociales.

Les addictions

La première chose qui vient en tête lorsque l’on parle « Hypnose et addiction » est sans doute le sevrage tabagique, en effet, l’hypnose est aujourd’hui fréquemment utilisée pour l’arrêt du tabac, mais elle se révèle également très efficace pour des addictions aux drogues comme le cannabis, la cocaïne, ou tout autre substance addictives. L’hypnose peut également être utilisée pour l’addiction à certains comportements comme le jeu ou le sexe.

La préparation mentale

Si cet aspect de l’utilisation de l’hypnose est encore assez mal connu, aujourd’hui la préparation mentale avec l’hypnose, notamment dans les sports de haut niveau se répandent de plus en plus. Des sports tels que le tennis, l’équitation ou le golf commence à utiliser l’hypnose à des fins de préparation mentale pour la performance.

Le développement personnel ; les choix de vie

Une hésitation entre deux chemins de vie ? Entre deux personnes ? Sur l’envie d’entamer un projet de longue date ? L’hypnose peut aider via des choix liés aux processus inconscients à prendre des décisions qui sont repoussées, soit par hésitation ou par peur. Cette liste ne représente pas toutes les applications possibles en hypnothérapie, en effet, le champ d’action est extrêmement vaste, outre tous les aspects thérapeutiques qui pourraient être traités dans un cabinet de psychologue, l’hypnose peut également être utilisée comme technique de simple relaxation ou de coaching mental.

Voici un article du gouvernement qui aborde l’hypnose : https://www.sante.fr/etat-des-lieux-lhypnose

Qui peut faire de l’hypnose dans le cadre d’une thérapie

A l’exception de quelques contre-indication psychiatrique telles que la schizophrénie, la dépression lourde, ou un avis médical contraire à la pratique de l’hypnose, tous les profils peuvent pratiquer cette discipline dans un but thérapeutique. L’hypnose thérapeutique peut aussi être pratiquée pour les enfants pour des problèmes de sommeil, ou par exemple d’énurésie jusqu’à l’accompagnement de personnes âgée. L’hypnose est aujourd’hui plus que jamais au centre des soins, et n’a sans doute pas montré toute l’étendue de ses capacités !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.