Pourquoi consulter un hypnothérapeute ?

L’hypnothérapie (hypnose médicale) représente l’hypnose utilisée dans le but de traiter certaines maladies. Efficace contre les additions, le stress et beaucoup d’autres troubles, cette thérapie vous aide à trouver un bon équilibre intérieur et à reprendre le contrôle vers le bien-être. Pour profiter pleinement des bienfaits de l’hypnothérapie, vous devez solliciter les compétences d’un professionnel en la matière. Découvrez alors dans cet article toutes les bonnes raisons de consulter un hypnothérapeute.

Hypnothérapeute : pourquoi consulter ce praticien ?


À l’instar d’un psychologue, l’hypnothérapeute se met au service des autres. Pour soigner vos maux, ce dernier vous emmène à retirer de votre mémoire cet élément gênant qui vous empêche de gouverner votre vie. En effet, l’on part du principe que la cause de votre mal-être reste enfouie dans votre inconscient.

Pour réussir sa mission, ledit thérapeute doit non seulement savoir communiquer et écouter, mais aussi jouir d’une bonne compétence (posséder un diplôme reconnu par l’État). Consulter un hypnothérapeute comme Christine Marais s’avère nécessaire si vous souhaitez :

Lutter contre le stress et diminuer vos douleurs

Grâce à l’état hypnotique, vous pouvez lutter efficacement contre le stress. En réalité, lors d’une séance d’hypnothérapie, vous vous relaxez totalement et vous retrouvez un bon équilibre intérieur. Ainsi, votre taux d’adrénaline baisse significativement et vous arrivez à contrôler facilement vos pensées.

Par ailleurs, l’hypnothérapeute, au moyen des jeux mentaux, peut vous aider à déplacer vos douleurs vers une autre partie du corps, diminuer les douleurs chroniques et aiguës. Les douleurs provoquées par les soins et les doses de médicaments se traitent très bien par l’hypnothérapie. Si vous ressentez le mal de dos ou des douleurs neurologiques, l’intervention de ce professionnel vous aidera à vous sentir mieux.

Vaincre vos dépendances comportementales

Les addictions à l’alcool, au tabac, aux drogues, au sexe, etc. s’avèrent difficiles à combattre. Toutefois, l’hypnothérapie peut vous aider à sortir de cette situation. Le traitement vise à modifier le comportement inconscient et à vaincre les habitudes génératrices de plaisir. Pour y parvenir, le praticien peut vous amener à associer la drogue ou le tabagisme à un mal comme la migraine.

Sachez par exemple qu’une séance suffit généralement pour l’arrêt total du tabac. En bref, consulter un hypnothérapeute constitue un excellent moyen de régler vos addictions comportementales.

Lutter contre les dysfonctions sexuelles et d’autres troubles du comportement

seance-hypnose


Le manque de confiance en soi et la peur liée à la performance entraînent souvent une absence d’orgasme, l’éjaculation précoce, une baisse de libido et d’autres troubles du genre. Ces troubles qualifiés de dysfonctions sexuelles proviennent généralement des pensées négatives. L’hypnothérapeute, grâce à des jeux mentaux, vous aide à reconstruire votre image. En procédant ainsi, ce professionnel vous encourage à adopter des pensées positives afin de surmonter tout ce qui vous empêche d’être épanoui sexuellement.

L’hypnothérapie permet également de lutter contre les troubles du sommeil, l’insomnie, l’onychophagie, les troubles alimentaires comme la boulimie, et l’anorexie. D’un autre côté, les femmes enceintes peuvent solliciter le savoir-faire d’un hypnothérapeute pour diminuer l’angoisse liée à l’accouchement.

Traiter la migraine et les troubles émotionnels

Les mécanismes et les explications de la migraine semblent encore flous. Avec l’hypnothérapie, le traitement de la migraine s’effectue de façon globale et intègre tous les aspects conscients et inconscients du patient. Une à deux séances suffisent pour supprimer entièrement les migraines.

Par ailleurs, les troubles émotionnels (accidents, chocs, agressions, séparation, jalousie, deuil) se règlent parfaitement par l’hypnothérapie. Le manque d’émotions, la culpabilité, la colère, les angoisses, les doutes et la dépression constituent autant d’éléments sur lesquels le praticien peut agir ou jouer pour apaiser aux mieux le consultant.

Soigner les problèmes cutanés et traiter les phobies ou peurs

L’hypnothérapie demeure également indiquée pour soigner certaines maladies de peau telles que l’eczéma et le psoriasis. Comptez généralement 1 à 3 séances pour régler les problèmes cutanés. En outre, l’hypnose médicale permet de traiter les phobies et les peurs (l’avion, l’eau, les insectes, la peur du noir, etc.). Vu que le problème reste une association très localisée, il suffit d’effectuer une dissociation entre le déclencheur et l’émotion.

De nombreuses méthodes s’utilisent en hypnothérapie pour venir à bout de ce mal. Celles-ci conduisent toutes à des résultats rapides et solides. Notez que l’hypnothérapie s’emploie aussi en chirurgie et en pédiatrie.

Comment se déroule une séance d’hypnose médicale ?

seance-hypnose


Une séance d’hypnothérapie dure généralement entre 20 et 45 minutes et se déroule en trois phases à savoir :

  • L’induction : cette phase fait appel à diverses méthodes basées sur l’emploi de perceptions sensorielles ;
  • Le travail hypnotique : il consiste à activer l’imaginaire du patient. Au moyen d’images métaphoriques et de suggestions, l’hypnothérapeute amène progressivement le consultant à modifier sa façon de voir les choses. Celui-ci quitte alors ses certitudes et arrête de penser que la douleur sera permanente ;
  • Le retour à l’état de conscience habituelle : le patient revient « ici et maintenant » enrichi de l’expérience du travail hypnotique. Avec le temps, ce dernier s’installe dans une nouvelle manière de vivre sa vie et ses réalités, puisque le vécu hypnotique reste présent.

Sachez qu’à la première séance, l’hypnothérapeute et le patient mettent en place la relation nécessaire au traitement. Il s’agit de l’alliance thérapeutique. Les principes de l’hypnose médicale et le déroulement des séances s’expliquent au cours de cette phase de prise de contact.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.