soigner panaris

Comment soigner un panaris sans intervention chirurgicale ?

Infection sous-cutanée et cutanée d’un doigt ou d’un orteil, le panaris est un abcès purulent et qui mal traité peut conduire à des complications. Une prise en charge rapide permet d’éviter une intervention chirurgicale. On vous explique en détail, comment soigner un panaris avec des remèdes de grand-mère. 

Comment soigner un panaris : les remèdes de grand-mère

De façon générale, le panaris se manifeste par une sensation de chaleur et une rougeur anormale. Sur internet, vous trouverez des images de panaris illustré sur photo qui illustrent les différents stades d’évolution de cette infection. 

Quel que soit son emplacement, le panaris est généralement douloureux. Il se développe sur l’orteil ou au doigt. La difficulté à plier le doigt, la fièvre et la douleur parfois insupportable sont quelques symptômes qui doivent vous alerter. Alors, comment soigner un panaris grâce aux remèdes de grand-mères ?

L’argile verte

Le cataplasme d’argile verte est très efficace dans le traitement du panaris. Les propriétés anti-inflammatoire, cicatrisante et antibactérienne de l’argile verte aident à se sentir mieux. Pour réaliser ce cataplasme, il suffit de mélanger quelques gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé à de l’argile verte. Appliquez au moins trois fois par jour la pâte obtenue sur le doigt et laissez-le agir une ou deux heures.  

L’ail et le lait

Pour traiter rapidement votre panaris, l’ail devra être votre meilleur allié. Ajoutez deux gousses d’ail hachées à du lait. Trempez-y une mie de pain, puis recouvrez votre doigt avec. Recouvrez le tout d’un bandeau et laissez poser toute une nuit. Les propriétés antifongiques et antibactériennes de l’ail soulageront vos douleurs. 

Le chou

Les remèdes de grand-mères à base de choux luttent contre les douleurs lancinantes du panaris. Faites cuire au four quelques feuilles de chou, puis réduisez-les en purée. Appliquez le mélange tiédi sur la partie à traiter. Si possible, imbiber une compresse du jus de cuisson de chou et enveloppez-y le doigt. 

L’huile essentielle de menthe poivrée

Par contre, pour traiter le panaris avec un antibiotique naturel, appliquez sur la partie affectée de l’huile essentielle de menthe poivrée. 

Comment soigner un panaris : les remèdes d’homéopathie

On cherche souvent sur internet des vidéos pour savoir comment s’y prendre pour inciser et soigner un panaris. Pourtant, grâce à l’homéopathie, on peut éviter cette incision. Pour traiter efficacement votre panaris, prenez par heure cinq granules de Belladona 5CH. Ajoutez à ce traitement de l’Hepar sulfur 15CH, à raison d’une dose trois fois toutes les douze heures. Si le panaris est à un stade très avancé, consultez un médecin.

Comment soigner un panaris : les précautions à prendre

Dans le cas d’un panaris, les cas de récidives sont fréquents lorsque certaines précautions ne sont pas prises. Évitez donc d’arracher la peau sur le pourtour des ongles, ou de vous les ronger. Si vous êtes un amateur de travaux manuels, songez à porter des gants pour protéger vos mains. 

Par ailleurs, vos blessures aussi petites qu’elles soient, prenez-en grand soin. Ne négligez surtout pas la désinfection, car c’est elle qui empêche la prolifération des germes. Pour vos manucures, désinfectez toujours vos outils (coupe-ongles, ciseaux, pince à épiler…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *