remèdes contre une infection urinaire

Quels sont les remèdes contre une infection urinaire ?

S’il y a une infection qu’autant les hommes que les femmes redoutent le plus, c’est l’infection urinaire. Egalement appelée cystite, elle se manifeste par des symptômes très désagréables, allant de simples picotements à des douleurs insupportables. Une prise en charge rapide est la clé pour en venir à bout très vite. Que faire alors lorsque vous vous rendez compte que vous souffrez d’infection urinaire ? 

Les antibiotiques  

La prise des antibiotiques est également recommandée parmi les traitements administrés en cas d’une infection urinaire. Toutefois, il est proscrit de prendre des antibiotiques sans l’avis d’un médecin. Seul le médecin est mieux placé pour vous prescrire les antibiotiques adaptés à votre cystite. 

Les huiles essentielles contre l’infection urinaire

Le recours aux huiles essentielles est indispensable lorsque l’examen cytobactériologique des urines révèle la présence en grand nombre de germes. En effet, les huiles essentielles sont efficaces sur les germes responsables des infections urinaires. Entre autres, il s’agit des huiles essentielles de Tea-tree, Myrte, Niaouli, Thym rouge, Cannelle de Chine, Cannelle de Ceylan, Origan d’Espagne, Palmarosa. Pour leurs utilisations, il suffira de diluer deux à trois gouttes de l’une des huiles essentielles trois fois par jour. 

Les plantes, si vous n’aimez pas les huiles essentielles

Lorsqu’on parle d’infection urinaire, nul n’est épargné, même pas les femmes enceintes, encore moins les enfants. Alors, quel traitement dans ces cas ? 

Le chiendent

Pour traiter la cystite, faites bouillir dans beaucoup d’eau l’équivalent de 30 grammes de rhizomes de chiendent pendant une minute. Puis rejeter l’eau, car sa saveur est amère et âcre. À présent écraser le chiendent humecté avant de le faire bouillir à nouveau dans 1, 25 litres d’eau. Ajoutez-y 8 grammes de réglisse à la fin de l’ébullition avant de le retirer du feu. Laissez refroidir et buvez ce breuvage sous forme de thé tout au long de la journée. 

Stigmates de maïs

Pour 100 grammes de stigmates de maïs, utilisez un litre d’eau pour faire une décoction que vous boirez à raison de 3 tasses de thé chaque jour.

Les bons réflexes à avoir 

Il y a de nombreuses idées reçues à propos de l’infection urinaire, de ce qu’il faut faire et ne pas faire. Pour l’essentiel, retenez ce qui suit :

Boire beaucoup d’eau

Très souvent, en cas de crises, beaucoup de personnes réduisent leur consommation d’eau, car elles pensent qu’en buvant assez d’eau, elles urinent beaucoup ; ce qui pourrait augmenter les douleurs. Pourtant, cela est totalement faux. 

Il est important, en cas de cystites, de boire beaucoup d’eau afin d’uriner en abondance. En réalité, le fait d’uriner en abondance rendra l’émission des urines moins douloureuses. Au minimum, il est conseillé de boire au moins deux litres par jour. 

L’idéal serait de boire les boissons acides telles que les jus de pamplemousse, d’orange, de citron, dans la mesure qu’il est impossible que les germes urinaires puissent se développer et se multiplier dans un milieu acide. 

Rester au repos

Par ailleurs, en cas d’infections urinaires, les médecins recommandent du repos. Ils demandent également aux patients de faire une diète strictement végétarienne. Les fromages, les laitages et les boissons alcoolisées sont d’ailleurs à éviter pendant cette diète. 

Consulter un médecin en cas de récidives

Par ailleurs au-delà de quatre infections urinaires par an, il est impératif de consulter un médecin. Votre santé est précieuse, alors n’attendez pas avant d’aller en consultation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *