Utiliser l'hypnose pour traiter la douleur

Utiliser l’hypnose pour traiter la douleur



L’hypnose peut être très efficace pour soulager la douleur, bien que de nombreuses personnes aient une image de cette technique plutôt liée au spectacle. En fait, le premier problème provient de son propre concept et de toutes les idées préconçues et les mythes qui l’entourent en raison de la télévision.

Qu’est-ce que l’hypnose ?

L’hypnose est une interaction sociale où l’hypnotiseur applique la technique, à travers une série de suggestions que le patient reçoit, dans le but, dans le cas de la douleur, que celle-ci disparaisse ou soit soulagée. Cette technique a montré son efficacité maintes et maintes fois dans le traitement de la douleur aiguë, ainsi que dans la douleur chronique et expérimentale.

En revanche, bien qu’elle ait montré son efficacité et soit reconnue dans le traitement de la douleur, son utilisation est assez limitée du fait qu’il existe souvent des préjugés ou des mythes à son sujet. Beaucoup de gens pensent que la personne, lorsqu’elle est sous hypnose, perd le contrôle d’elle-même et dépend de l’hypnotiseur, alors que ce n’est pas le cas. Tous sont des mythes et des préjugés car il n’y a rien de tout cela. Il s’agit d’une interaction entre deux personnes qui, dans le contexte clinique, a un but et une idée thérapeutiques.

Comment l’hypnose soulage la douleur du patient ?

Bien qu’il y ait toujours des exceptions, en général, de nombreuses personnes peuvent utiliser cette thérapie pour atténuer ou soulager leur sentiment de douleur. En outre, le but ultime de cette procédure thérapeutique est d’améliorer la douleur ou de la faire disparaître et, de plus, c’est le patient lui-même qui appréhende l’auto-hypnose et peut la mettre en pratique lorsqu’il s’agit de contrôler cette douleur.

Il ne faut pas oublier que la douleur est traitée dans le cerveau. Elle est perçue comme telle lorsque le cerveau interprète ce stimulus comme une douleur. Ce que l’on obtient avec l’hypnose, c’est de modifier certains aspects de l’expérience de la douleur. La douleur est une sensation, une affection, une émotion, et c’est aussi une évaluation.

Avec la technique de l’hypnose, ce que l’on cherche à faire, c’est de modifier certaines de ces dimensions de la douleur, et que, par exemple, la sensation de douleur soit perçue différemment et, au lieu de noter une sensation de brûlure très forte, par exemple, que le patient la note plus douce ; ou qu’au lieu de ressentir de la chaleur, il note de la fraîcheur ; ou encore, qu’il diminue l’ampleur de la douleur.

Qu’est-ce que cela implique ?

Avant de décider d’utiliser cette technique, l’hypnothérapeute doit se renseigner sur le patient, les caractéristiques de sa douleur et de savoir si l’hypnose peut être bénéfique pour lui. Ensuite, des tests cliniques simples de suggestibilité peuvent être effectués, pour évaluer dans quelle mesure le patient a la capacité d’imaginer des choses et de convertir des idées en suggestions.

Souvent, lors de la première séance, l’hypnose analgésique est testée comme technique pour réduire la douleur. Si le thérapeute utilise cette technique d’hypnose et que le résultat est adéquat, deux ou trois séances supplémentaires peuvent être nécessaires au cours desquelles la procédure est ajustée.

La suggestion est la clé, qui fonctionne de telle sorte qu’une certaine idée modifie une perception ou une expérience du patient souffrant. C’est une idée qui est transmise au patient pour que celui-ci la ressente comme telle, pour que le patient ait une réaction logique à cette idée que l’hypnothérapeute transmet. Ainsi, l’hypnose fonctionne avec une certaine idée dans le but ultime de modifier la perception de la douleur.

Si vous décidez d’avoir recours à l’hypnose pour soulager une douleur, nous vous recommandons le cabinet hypnos-therapie.fr à Chartres, spécialisé dans l’hypnose pour soulage de nombreux maux : douleurs, stress & anxiété, troubles du comportement et alimentaires, etc. Vous y trouverez un accompagnement bienveillant et sans jugement, et même en téléconsultation si vous ne pouvez pas vous déplacer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *